Ventilation des habitations : enjeux et solutions modernes

Auparavant, la ventilation des bâtiments était reléguée au second plan. De nos jours, l’enjeu relatif à la ventilation des bâtiments fait référence à l’augmentation des consommations énergétiques. Les professionnels dans le domaine se tournent progressivement vers des systèmes de ventilation naturels pour mieux faire face à ces nouveaux enjeux. En effet, un bon système de ventilation est crucial pour maintenir la qualité de l’air intérieur d’un logement et préserver la santé des occupants. 

Une ventilation efficace pour préserver la santé des occupants d’un logement ou d’un bâtiment

Une ventilation efficace des habitations est essentielle pour assurer une bonne qualité de l’air intérieur. Autrement dit, une mauvaise ventilation, sur le long terme, peut finir par endommager les peintures, les murs et le plafond. Les systèmes de ventilation performants sont généralement équipés d’ouverture étanche pour assurer une bonne isolation. En raison de son importance pour la santé et la sécurité des habitants, la mise en place d’un système d’aération efficace des logements individuels et collectifs est désormais obligatoire.

Lire également : Une piscine peut-elle ajouter de la valeur à une maison ?

Le risque d’une mauvaise ventilation sur l’habitation

Nombreux sont les risques d’une mauvaise ventilation sur votre maison : la formation de buée sur les fenêtres, l’apparition de dépôts blancs au bas des murs, la présence des taches noires dans les tissus et les murs, la formation de champignons (mérule) sur les poutres, les planchers et les charpentes. Si ces symptômes ne sont pas pris en charge le plus rapidement possible, votre maison va se dégrader progressivement. Ce qui peut générer des frais élevés pour sa remise en forme.

Les risques d’une mauvaise ventilation sur la santé

L’activité humaine (cuisiner, se laver, respirer, transpirer, …) fait partie des causes principales de la présence constante de l’humidité à l’intérieur d’une habitation. Pourtant, nombreux sont les risques d’une mauvaise ventilation sur la santé : 

A lire également : Pourquoi avez-vous besoin d'une tente tipi pour enfants ?

  • Les allergies provoquées par l’apparition des moisissures, des champignons et des salpêtres
  • La mauvaise qualité de l’air à cause du monoxyde de carbone dégagé par les appareils de chauffage, les chauffe-eau ou la fumée des cigarettes
  • La présence de nombreux polluants dans votre espace de vie (oxyde d’azote, hydrocarbures, poussières, …)

Tous les polluants présents dans l’air sont les premiers responsables des maladies comme l’asthme, les allergies respiratoires, etc. 

Les types de systèmes de ventilation

Grâce à une bonne ventilation, tous les polluants sont éliminés efficacement. Cela consiste à aérer son logement en ouvrant les fenêtres quotidiennement. Comme les conditions météorologiques ne le permettent pas souvent, il importe de mettre en place un système de ventilation artificielle pour renouveler l’air intérieur. En plus du confort et de la santé, l’économie d’énergie fait également partie des avantages d’une bonne ventilation.

La VMC (ventilation mécanique contrôlée) est efficace pour renouveler l’air d’un bâtiment en continu tout en gardant les fenêtres fermées. Toutefois, il est conseillé de faire entretenir régulièrement votre VMC par un professionnel, au minimum tous les trois ans. 

Il existe deux catégories de VMC à savoir la VMC simple flux et la VMC double flux. Dans la première configuration, l’air neuf pénètre dans les pièces de l’habitation par des entrées d’air en façade, tandis que l’air « vicié » sera évacué par des bouches d’extraction implantées dans les pièces humides et relier à un extracteur.

La VMC double flux fonctionne de la même manière que la VMC simple flux. La seule différence c’est qu’elle est capable de récupérer 70 à 90 % de l’air extrait, permettant de réchauffer l’air neuf qui sera par la suite réintroduit dans les pièces principales de l’habitation.

Installation et maintenance : Conseils pratiques

Pour assurer la qualité de l’air intérieur, il importe d’entretenir et de nettoyer votre système de ventilation. Pour rappel, les entrées d’air des ventilations simples flux sont installées au niveau des fenêtres ou dans les coffres des volets roulants. De ce fait, il est nécessaire de dépoussiérer ces entrées avec un chiffon sec ou un aspirateur.

L’échangeur de la ventilation double flux est doté de filtres servant à retenir les poussières. Il est donc important que ces filtres restent en bon état pour que l’air entrant dans votre habitation soit toujours sain. Les filtres doivent être nettoyés au moins tous les six mois. N’hésitez pas à les remplacer au moins tous les ans ou avant, si nécessaire. 

En conclusion, nous pouvons dire qu’une bonne ventilation a un impact positif sur la santé et le bien-être des occupants d’un logement ou d’un bâtiment. Pour assurer l’efficacité de votre système, n’hésitez pas à solliciter les services d’un professionnel certifié RGE pour installer vos dispositifs. Sachez aussi qu’il vous est possible de bénéficier de subventions pour l’installation d’une VMC double flux. En effet, vous pouvez profiter de la TVA à taux réduit, de MaPrimeRénov’ et de certaines aides locales et régionales.

 

 

Copyright © 2023