Quelles sont les différentes technologies pour détecter une fuite d’eau ?

Une fuite d’eau dans le mur, à titre d’exemple peut avoir de différents effets néfastes à savoir : les traces, le décollement des revêtements, les auréoles. C’est souvent la conséquence d’un dégât des eaux à proximité ou encore d’une rupture de canalisation. La source de la fuite, dans ce cas, doit être identifiée. Entrons dans le vif du sujet.

Source de la fuite d’eau

Dans une maison, la source de la fuite d’eau est de l’intérieur. Or, dans un appartement, les fuites d’eau peuvent provenir de nombreux endroits différents : logement, maison du voisin, tuyau commun. De même, les fuites d’eau proviennent de :

Avez-vous vu cela : Panneau solaire photovoltaïque : comment assurer l’installation à Nantes et dans le Carquefou ?

  • Un problème de tuyauterie
  • Des joints usés ou détériorés
  • L’humidité des murs et des planchers

Ainsi, pour savoir d’où elle vient, il faut en général faire appel à un plombier qualifié CAP possédant un CAP. En cas d’infiltration par la façade ou le toit, un maçon ou un couvreur doit être contacté pour détecter la source de la fuite. Le contenu de cet article vous aidera à voir plus clair sur le sujet.

Technologies utilisées par les professionnels

Pour effectuer une recherche de fuite d’eau, le spécialiste dispose de plusieurs technologies, pour ne citer que :

Sujet a lire : Les coussins de bain de soleil parfaits pour une détente sous le soleil

L’électroacoustique à l’aide d’un micro-amplificateur, l’expert détermine la surface de la fuite qui génère l’onde.

Le gaz traceur, le spécialiste qui nettoie les canalisations puis y injecte de l’air sous pression pour détecter les gaz d’échappement provenant de la source de la fuite.  

Le fumigène : l’expert emploie un fumigène pour atteindre les tuyaux.

L’inspection vidéo : l’expert installe une caméra dans les canalisations pour la visualisation de la source de la fuite. Pour déterminer la source de la fuite par les changements de température, le spécialiste insère une caméra thermique dans les tuyaux. 

Il se présente aussi deux principales techniques de détection des fuites d’impulsions en fonction de vos besoins à savoir le test de fuite sec et le test de fuite de terre électrique humide.

Points à vérifier pour auto-localiser les fuites d’eau

Les robinets : en premier lieu, il est conseillé de vérifier tous les robinets. Les fuites se détectent souvent au niveau des jonctions et des embouts.

Le réservoir des toilettes : Les fuites sont courantes dans les toilettes. Il suffit d’ouvrir le réservoir et de tendre l’oreille, une fuite est détectée si vous entendez un sifflement. Sinon, vous pouvez verser du colorant naturel dans le réservoir. Si après quelques minutes l’obturateur est percé, si le fond de la cuvette est coloré.

Le chauffe-eau : la vanne du chauffe-eau est généralement connectée au reste du tuyau. Il faut vérifier que le tuyau ne fuit pas ou siffle : indication d’une fuite.  

Les tuyaux entre le compteur et l’habitation : pour vérifier les fuites externes, il suffit de fermer le robinet d’alimentation en eau et de vérifier votre compteur. Si cela ne s’arrête pas, il se peut qu’il y ait une fuite dans le tuyau reliant votre compteur à la maison.  

 

 

Copyright © 2023